Papiers de Chine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - vidéos

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 26 mars 2008

Voyage en Chine (7) : nouvel an chinois à Pékin

beijingtourisme3

Dernière étape du voyage : Pékin. Avec mes parents, on y est arrivé juste à temps pour le nouvel an chinois.

Le 7 février, les chinois passaient de l’année du cochon à l’année du rat (au passage : tous ceux qui, comme moi, sont nés en 1984, sont des rats). Et le nouvel an chinois, c’est l’occasion entre autre de se faire une grosse bouffe en famille, souvent à base de jiaozis, les raviolis chinois, et surtout de faire péter des tonnes de pétards et feux d’artifice.

beijingtourisme4
beijingtourisme5

Et quand je dis des tonnes, je suis encore en dessous de la réalité. Pour le nouvel an chinois, chaque famille casse sa tirelire et achète de quoi faire péter trois fois le pays. Ensuite, pendant plusieurs jours, c’est pétards toute la journée, et tirs de feux d’artifices dès la nuit tombée. Avec, évidemment, un pic le soir du nouvel an, à minuit.

beijingtourisme6
Vu de la terrasse de notre auberge de jeunesse, c’était plutôt impressionnant : de chaque ruelle alentour, des feux d’artifices partait. Tout était fait complètement au hasard, sans aucune sécurité, par des particuliers : aucun des feux d’artifices dans les vidéos ci-dessous n’a été payé par la mairie ou le gouvernement.
Malheureusement, les vidéos ont été prises avec un appareil photo sans micro. Mettez donc la bande son de Rambo 3, vous aurez à peu près la même ambiance.

Feux d'artifice du nouvel an Chinois à Pékin

Feux d'artifice du nouvel an Chinois à Pékin (bis)

Le lendemain du nouvel an chinois, passage au temple du nuage blanc, un grand temple taoïste dans Pékin. Pour le nouvel an, des tonnes de chinois viennent la. On ne s’habitue jamais vraiment à voir autant de monde. Ici, on retrouve deux des gros hobbies des chinois : balancer des pièces dans les temples (lien) et toucher les statues et autres reliques historiques millénaires pour attirer la bonne fortune.
beijingtourisme7
beijingtourisme8

En ce qui concerne le lancer de pièces, ici, il faut d’abord acheter des jetons, et ensuite, tenter de toucher une petite cloche située au milieu d’un gros cercle de métal placé dans une fosse. Je vous ai fait une petite vidéo, dont le principal intérêt était le son… Que vous n’entendrez donc pas. Mettez donc en bande son des bruits de tiroir-caisse, ça fera l’affaire.

Temple du nuage blanc, Pékin

beijingtourisme11

Pour le toucher de statues, c’est aussi un loisir répandu en Chine : toucher les reliques historiques les plus vieilles possible. Ça attire la chance, parait-il. Bon, ça abîme aussi un peu le patrimoine historique, mais qui s’en souci ?
beijingtourisme9
beijingtourisme10

Autre occupation principale des chinois dans les temples: faire brûler de l'encens. Et quand ont dit faire brûler de l'encens, ce n'est pas un petit bâtonnet vite fait: pendant le nouvel an chinois, on achète l'encens par paquets, et on le brûle par poignées, voir par brassées: à trois endroits du temples, des gros brûloirs comme ceux ci marchaient à plein régime. on est passé à 10h du matin, et ils étaient déjà quasiment plein... Les prêtres n'arrêtaient pas de rajouter les poignées de bâtons d'encens que les visiteurs leur donnaient.

jeudi 10 janvier 2008

Fin de semestre, remise des diplômes et restaurant chinois

Hier, c'était la fin officielle de mon semestre d'étude en Chine. On a eu notre cérémonie de remise des diplômes. Comme c'était prévisible, j'ai eu mon premier semestre haut la main :o)

diplome2 Ce qui est sûr, c'est que les chinois aiment la paperasse et les dorures: maintenant, j'ai un Certificat de mon école Shanghaienne (en anglais) fourni avec sa protection en carton, un diplôme en chinois (mention "grand progrès", ou quelque chose du genre) avec sa protection en carton recouverte de tissu rose brodé (si si, rose!), un certificat plastifié spécial pour les cours d'Export Business Simulation, une feuille qui détaille mes notes, une photo plastifiée de toute la promotion, un porte-clé transparent représentant des pandas qui s'allume et clignote en bleu/rouge/vert/rose/orange (si si !), et, last but not least, une petite enveloppe rouge contenant une bourse de l'Etat Chinois, attribuée au mérite.
diplome1 Moi, avec ma mention, "grand progrès", j'ai eu droit à 30 euros, mais certains fayots qui ont eu mention "excellent" ont eu droit à 100 euros... Bon a savoir, pour les étudiants de l'année prochaine.

diplome3

Après la remise de diplômes, l'école nous a invité au restaurant. Et comme je suis gentil, je vous ai refais une petite vidéo pour vous présenter tout ça (et dans cette vidéo, vous pouvez même me voir me ridiculiser en Chinois devant une de mes profs)...

La chine pour les nuls épisode 13 - Restaurant chinois après la remise des diplômes (lien direct)

Et message spécial pour tous ceux qui bossent ou qui sont en partiels: je pense très très fort à vous, hein! Moi, je suis en vacances!

La gym pour les nuls

Une petite vidéo qui date du premier janvier, pour bien commencer l'année.

La Chine pour les nuls épisode 12 - Salle de gym en plein air (lien direct)

- page 2 de 7 -