Papiers de Chine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - censure

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 23 octobre 2007

Contre-censure

Bon, histoire de pouvoir m'injecter ma dose quotidienne d'internet malgré la censure, je teste un nouveau programme informatique (le 5e ou 6e depuis que je suis en Chine, je ne sais plus...), qui s'avère assez satisfaisant.

Ca s'appelle Hotspot shield, ça se télécharge ici, c'est simple d'utilisation et plutôt efficace. Ca permet de débloquer pas mal de sites, entre autre la fonction "visionner une vidéo" de Youtube (mais on ne peut toujours pas poster des vidéos dessus). Pour ceux qui sont en Chine et qui voudraient voir les vidéos que je poste sur Google Vidéo, ça peut marcher aussi, parfois, avec de la chance et pas mal de patience.

A part ça, la Chine s'est choisie de nouveaux dirigeants les dirigeants de la Chine se sont choisis de nouveaux copains, et un plasticien français veut construire une tour de 80 mètres de haut en forme de chien jaune sur le bund, à Shanghai. La Chine continue de proposer le pire comme le meilleur, quoi.

samedi 20 octobre 2007

Internet censuré au quotidien

Comme Cécile le rappelait dans un commentaire, la Chine, c’est pas seulement un joli pays ou faire du tourisme, c’est aussi un pays ou la liberté est très restreinte. Liberté d’informer et de s’informer, en premier lieu, surtout sur internet.

Une bonne partie des plates-formes de blogs sont inaccessibles depuis la Chine. Plus grave, pas mal de sites d’informations professionnels sont aussi bloqués. Les autorités surveillent internet de très près. Quand on va dans un cybercafé, il faut donner son passeport à l’entrée, pour que les autorités puissent tracer ensuite les sites visités par chaque personne, si besoin. La cyberpolice chinoise surveille internet, et elle trouve chaque jour de nouvelles méthodes pour que cela se sache, jusqu'à essayer d'incruster des flics directement sur notre écran.

De chez soi, pour accéder aux sites internet les plus courants, il faut utiliser des astuces informatiques pour contourner la censure. C’est long, chiant, et ça marche pas à tous les coups.

Dernier coup de ciseau dans la toile mondiale : depuis quelques jours, Youtube n’est plus accessible en Chine (Dailymotion était déjà bloqué depuis longtemps). Et, last but not least, la Chine a même été jusqu’à bloquer pendant quelques heures les moteurs de recherches tels google et yahoo, redirigeant les internautes vers Baidu, un moteur de recherche chinois.

Ces restrictions sont peut-être liée à la tenue, en ce moment à Pékin, du 17ème Congrès du parti communiste chinois, ou au voyage du Dalaï-Lama en Chine. En attendant, les expatrié en Chine s'interroggent pour savoir si youtube sera débloqué après le Congrès, et les opposants au régime trinquent méchamment.