Papiers de Chine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clé - Cours de chinois

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 28 novembre 2007

De l'utilité de boire de la bière

pijiu3

Parlons un peu des cours, pour une fois. Je suis quand même censé être ici pour apprendre le chinois, entre autre. A l’institut, on a trois matinées de cour de chinois, en plus des cours généraux en anglais. Les méthodes d’apprentissage sont classiques : étude d’un texte, liste de vocabulaire et règles de grammaire en rapport avec le texte, et exercice pour appliquer ce que l’on vient d’apprendre. Et souvent, la prof nous demande de faire des exemples avec les nouveaux mots ou en utilisant les règles de grammaire, ou de faire des petits jeux de rôle à deux ou trois pour s’habituer à parler chinois.

pijiu1

C’est là que la bière intervient. Pour se forcer à parler le plus possible, avec Steven, on place « bière » dans le maximum de phrase possible. Au fur et à mesure des cours, la prof a donc eu droit à des phrases tels que :

  • «Certains jours je bois de la bière Qingdao, certains jours je bois de la bière Suntori. 有时候我喝 青岛啤酒,有时候我喝Suntory 啤酒.»
  • «La bière française est plus chère que la bière chinoise. 法国啤酒比中国啤酒贵。»
  • «Parce qu’il n’y a plus de bière dans le frigo, moi et mes potes ont va au bar. 因为冰箱里没有啤酒,所以我和朋友们一起去酒吧。»
  • «Dans l’avion de Pékin à Shanghai, on a le temps de boire combien de bière ? 从北京到上海坐飞机,有时候喝多少啤酒?»
  • «Boire de la bière est très bon pour la santé. 喝啤酒对身体很有好处。»

Jusqu’à un récent (et déjà mythique) « je pense encore que la dernière fois que j’ai bu trop de bière, j’ai vu un éléphant rose. 我还是觉得我醉了的时候, 我看了一只玫瑰红的大象。 » La prof s’est demandé pendant un moment ce que je voulais dire par là, et même après plusieurs tentatives d’explication en anglais, je ne suis pas sûr qu’elle ait compris les subtilités de cette expression française…

On pirate aussi les dialogues. Un exercice sur le thème «comparer Pékin et Shanghai» s’est terminé en «comparaison des bars français et des bars chinois»,un autre sur le thème « j’arrive en retard à un rendez vous » aurait pu s’appeler « désolé, j’étais au bar avec des potes »… Et le dialogue « je vais acheter des fruits » de ce matin s’est transformé en « il nous faut quoi pour faire du punch ? ». Je suis plutôt content de moi, d'ailleurs: en un texte, j'ai réussi à placer bière, punch, rhum, hard drink, soft drink, gros buveur et ivrogne (酒鬼/jui gui, c'est à dire "fantôme d'alcool", pour ceux que ça intéresse). Ça à fait rire la prof, qui m'a ensuite félicité.

Comme d'hab.
pijiu2

Parce que mine de rien, ça marche. C'est fou le nombre de phrases que l'on peut faire avec bière. Du coup, je suis l'un de ceux qui parlent le plus en cours. Comme quoi, boire de la bière aide à avoir des bonnes notes (et en plus, ça permet d'économiser l'eau).

PS: pour la morale et pour rassurer ma Môman: l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommer avec modération même si des fois ça fait du bien, et perso, j'ai du boire maximum cinq fois de le bière et une fois du vin, depuis que je suis en Chine...

lundi 17 septembre 2007

C'est la rentrée

cours1

Les cours ont repris depuis la semaine dernière déjà, à petite vitesse. Cette semaine on entre dans le concret. Y'a du boulot...
Le résumé de Hangzhou viendra plus tard, pour l'instant faut que je révise, j'ai une dictée de chinois demain !

lundi 20 août 2007

Karaoké chinois

Apparement, les chinois sont utra-fans de Karaoké. Alors pour s'entrainer, deux petits clips sous-titrés trouvés sur internet, qui m'ont bien fait rire.

La chanson des Jeux Olympiques de 2008, qui vaut son pesant de cacahouètes:



Et en allant à cette adresse, une parodie d'un tube taïwanais, sur les malheurs de la bourse de Shanghai (tout les détails ici).

Ce qui est sûr, c'est que j'ai intérêt à m'entraîner si je ne veux pas me retrouver à chanter le seul tube français ultra-connu en Chine:


(Grâce à moi vous allez avoir cette chanson dans la tête tout la journée. Non non, ne me remerciez pas... :o) )
Et on ne rigole pas, hein, après tout c'est vrai que quand on comprend pas les paroles, c'est plutôt joli, non?

- page 2 de 3 -